Le passage au DADGAD - 1e partie - Blog Breizh Music » Blog Breizh Music 

Le passage au DADGAD – 1e partie

guitareLe DADGAD c’est l’accord ouvert, très utilisé en musique celtique en général et en musique bretonne en particulier. On le nomme ainsi car les cordes sont ré-accordées en Ré-La-Ré-Sol-La-Ré (D-A-D-G-A-D en notation anglo-saxonne) ou encore Dsus4 (Accord de Ré avec une Quarte suspendue).

 

Si l’on suit les conseils de Pierre Bensusan, un grand maître du DADGAD, on pourra bien débuter dans cet accordage.

La première fois que l’on met sa guitare en DADGAD on veut jouer des accords. On peut approcher le problème  en se souvenant qu’un accord c’est l’association d’une majeure, d’une tierce et d’une quinte (par ex : Do-Mi-Sol). On peut donc déjà repérer les majeures, tierces et quintes de tous les accords que l’on veut jouer.

 

Quand on joue en DADGAD on a dès le départ une surreprésentation de Ré, Deux cordes en La et juste un Sol. Il n’y a pas de tierce dans cet accordage. On le nomme aussi Accord modal ou encore Dsus4 car c’est la tierce qui détermine le mode et, en l’absence de tierce le Sol – quatrième degré, ou quarte, Ré(1) Mi(2) Fa(3) Sol(4) – on forme cet accord suspendu ou non-résolu.

 

Il y a donc en DADGAD, comme dans bien d’autres accords ouverts, cette magnifique résonance. Donc dès vos premiers pas vous devrez commencer par retrouver la place des notes sur le manche et commencer à retrouver des accords. Sinon vous risquez de tomber dans la facilité d’utiliser cette magnifique résonance de Ré sans développer les grilles et les modes.

 

Conseil no1 : retrouver des 1er, 3ème, et 5ème degrés et ainsi vous vous libérez déjà du piège du DADGAD en vous en éloignant un peu du DADGAD évident, trop facile avec ces splendides bourdons de ré qui entrent en résonance.

 

 

En attendant les conseils suivants si l’envie de passer au DADGAD vous prend… Soïg Sibéril vous explique comment faire Les premiers pas en DADGAD (pour s’accorder)

 

Laissez un commentaire