Nuit de la gavotte - Blog Breizh Music » Blog Breizh Music 

Nuit de la gavotte

Nuit de la gavotte

Ne manquez pas la nuit de la gavotte à Poullaouen du 18 au 21 septembre 2014

Contrairement à ce que l’on peut croire, la nuit de la gavotte à Poullaouen ne dure pas qu’une nuit. Le programme est plus complet que cela, une bonne occasion pour venir passer quelques jours aux portes des Mont d’Arrées.Nuit de la gavotte

Jeudi 18 septembre : soirée cinéma

“Qui a tué Louis Le Ravallec ?”
(90 min. 2013. Philippe Guilloux. Co-production Carrément à l’Ouest, France Télévisions, Ty Télé, Tébéo, TV Rennes 35)
En présence du réalisateur et de Laurent Bigot, collaborateur de Donatien Laurent.
Avril 1732, le corps sans vie de Louis Le Ravallec est découvert sur les bords de l’Ellé au Faouët.  C’est le début d’une enquête qui dure 4 ans et qui se solde par la conclusion que le jeune homme s’est noyé en tombant dans la rivière.  Une gwerz va pourtant donner une toute autre version de l’affaire. Dans les années 1960, Donatien Laurent, chercheur au CNRS, collecte les versions de la complainte et ce qui reste dans la mémoire collective.  Après une longue enquête, il découvre pourquoi et comment est mort Louis Le Ravallec.
À travers cette étonnante enquête, nous découvrons le travail de Donatien Laurent, l’importance de la littérature orale

Vendredi 19 septembre : Duo Rozenn Talec et Lina Bellard (chant et harpe)

Rozenn Talec et Lina Bellard reprennent les gwerziou, ces grandes complaintes de la tradition populaire de Basse-Bretagne dans lesquelles Rozenn Talec a toujours baigné.
Un style de chant très expressif et sensible, et un jeu de harpe très singulier, personnel et virtuose, emprunt d’influences indienne, africaine ou orientale.
Un duo de cordes inspiré !

Dasson
Deux chanteuses, trois langues, quatre voix – celles de Bahia, de Nolùen, de Dom, et le violoncelle comme un autre chant – jointes aux innombrables sonorités des percussions : les cultures et univers de chacun deviennent une seule musique. Un concert de cordes, vocales ou pincées, frottées ou frappées, et de percussions, pour une rêverie de couleurs, d’émotions, de voyages et de résonances.Rozen Talec et Lina Bellard
Nolùen Le Buhé : chant
Bahia El Bacha : violoncelle, chant
Dominique Molard : percussion

 

Samedi 20 septembre :

Le 17ème stage de kan ha diskan gavotte, accueille à nouveau cette année deux spécialistes en la matière.  Ifig Troadec et Marthe Vassallo. Ce stage convivial de perfectionnement s’adresse à des personnes pratiquant déjà le kan ha diskan et le travail porte essentiellement sur le style de la gavotte montagne.

Atelier de découverte du kan ha diskan animé par Christian Rivoalen, il s’adresse aux jeunes, aux moins jeunes, en famille ou pas. Il permettra aux débutants de découvrir les bases de cette technique chantée propre au Centre-Bretagne.

Fest noz :

Ebrel / Le Buhé, Ebrel / Flatrès, Talec / Suignard, Troadec / An Davay, Fustec / Le Cam (vainqueurs du tremplin gavotte de Fest ar C’han), Krismenn / Alem, Le Meur / Toutous, Berthou / Pérénnès, L’Haridon / Moëlo, Le Bour / Bodros, Urvoy / Malrieu / Le Merdy.

 

Dimanche 21 septembre: Gérard Delahaye en solo

Gérard Delahaye, c’est 30 ans de scène, 17 albums, un univers frais et coloré et des voyages autour du monde. Musicien et auteur-compositeur, il a créé des centaines de mélodies touchantes et des chansons en tout genre. Il présentera à Poullaouën un bouquet de ses meilleurs titres : “Farine de froment”, “Voilà les pirates”, “Hop là c’est le vent”…Autant de refrains à chanter à pleine voix, parents et enfants mêlés.

Suivi du grand bal Gavotte

Laissez un commentaire