Le kan Ar Bobl : une « institution » de la culture bretonne.

kab-logoLe kan Ar Bobl : une « institution » de la culture bretonne. Et pourtant, il n’est pas bien vieux ce Kan Ar Bobl car c’est Polig Montjarret qui en a l’idée : en 1975 se déroule la première édition.

Polig Montjarret avait à l’esprit le « Fleac’h oil » auquel il avait assisté en Irlande. Bien sûr, il ne faut pas oublier le rôle de Pierrot Guergadic avec qui il l’avait également créé… le Festival Interceltique de Lorient dans la même période.

A l’époque la musique et la culture bretonne vivent un grand renouveau avec les Stivel, Servat, Glenmor, Dan ar Braz portant fièrement les valeurs bretonnes : la musique bretonne est à  la mode.

Le KAB est tout d’abord un grand rassemblement à Lorient mais devient vite la pierre angulaire de rencontres autour de tous les terroirs bretons et même, aujourd’hui, au-delà de la Bretagne « administrative ».

En effet, une quinzaine de rencontres éliminatoires ont lieu à Moëlan, Plémet, Lesneven, Monts (37), Plescop, Maël-Carhaix, Braspasrts, Langonnet… et même à Paris depuis mars 2004 pour les bretons expatriés en Ile-de-France.

L’objectif du Kan Ar Bobl avec ces rencontres qui se veulent conviviales est d’entretenir le désir des chanteurs, conteurs et musiciens de toutes générations de se retrouver autour d’un terroir commun. Ces sélections ont aussi l’avantage de hausser le niveau du Concours du Kan Ar Bobl avant le grand rassemblement final à Pontivy le 26 et 27 Avril 2014. Ainsi la créativité, l’originalité… sont mises en valeur afin de montrer la vivacité de la musique bretonne et de chaque terroir.

Dans le même esprit, depuis 2005, c’est le concours « Kanit ta bugale » (en souvenir de Polig Montjarret)  qui met à l’honneur les jeunes chanteurs. C’est un concours sous le signe de l’ouverture puisque l’on peut y participer seul ou en groupe, accompagné ou non et en Breton comme en Gallo.

De nombreuses récompenses viendront couronner encore cette année les futures tête d’affiches bretonnes des années à venir tout comme Yann-Fanch Kemener, Nolwenn Korbell, Denez Prigent ou Ar Re Yaouank qui sont tous passés par Pontivy pour que l’on y découvre leur talent.

 

Au programme des festivités cette année :

 

Un concert gratuit de Gérard Delahaye le samedi à 17h00, suivi en soirée d’un fest-noz avec les lauréats primés en 2013 (Gourlan Quintet, Galard/Tatard, Bouthiller, Michelle et Fanch Bléjean, Piau de Bique, Le Ruyet/Guevel/Gautier, et Erwann Le Meur.

Et bien sûr, la grande finale du concours le dimanche 27 Avril.

 

Pour plus de renseignements et de détails : www.kanarbobl.org ou pour aller télécharger le dépliant directement c’est ici.

kab-affiche

 

 

Ce contenu a été publié dans Festivals. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.